Revenir au site

 

COMMENT DEVENIR RECRUTEUR DE FOOTBALL ?

Le manque d’information disponible sur cette question s’explique par la principale caractéristique du métier de recruteur : il s’agit avant tout d’un métier de réseau. Les postes sont d’ailleurs en majorité occupés par des anciens footballeurs ayant eu, pour la plupart, une carrière professionnelle.

Toutefois si vous n’avez pas de carrière probante à votre actif, ni de contact parmi les directeurs techniques ou sportifs des clubs professionnels, ce métier peut quand même vous être accessible. D’autant plus qu’en France, contrairement notamment aux clubs anglais, la cellule de recrutement jeune a tendance à être complètement dissocié de celle professionnelle. Et c’est évidemment au sein de cette cellule jeune qu’il est plus aisé de pénétrer. Il faut savoir qu’en moyenne, un club professionnel français compte une dizaine de membres dans cette cellule de recrutement, dont un quart à temps plein.

Quelles qualités faire valoir ?

Vous l’aurez compris pour débuter, il s’agira, dans le meilleur des cas, pour vous d’un métier d’appoint. Il est donc recommandé d’avoir une autre source de revenu… qui vous laisse suffisamment de temps disponible et surtout vos week-ends de libres. Autre évidence, il est indispensable d’être véhiculé. Par ailleurs, sachez que votre lieu de résidence importe beaucoup. Un club sera davantage sensible à votre candidature si vous vivez dans un de ses départements voisins, ou dans des gros foyers de population, comme peuvent l’être la banlieue parisienne, marseillaise ou lyonnaise.

Si vous réunissez tous ces critères, passons maintenant à l’essentiel. Les clubs professionnels souhaitent s’appuyer sur des recruteurs ayant une connaissance et une vision du football aiguë et conforme à leurs projets. C’est d’ailleurs principalement autour de questions diverses, sur votre appréhension du terrain et des joueurs, que votre candidature sera évaluée. Plus qu’un autre métier, il est recommandé de présenter très bien sur soi. Le recruteur est en effet voué à être le premier contact qu’aura tout un tas d’intermédiaires, à commencer par la famille du jeune joueur pisté, avec le club qu’il représente. Et comme l’on a coutume de dire, on a qu’une occasion de laisser une bonne première impression.

Quelles sont les tendances du métier ?

Si vous avez l’ambition d’intégrer sur le long terme la structure d’une cellule de recrutement professionnelle, il apparaît bienvenu de se familiariser avec l’usage de bases de données. En effet, ce métier fait de plus en plus la part belle à ceux sachant manipuler pertinemment des données.

Marginale il y a encore 10 ans, cette pratique s’institutionnalise peu à peu en France. Et son développement est notamment à mettre au crédit du célèbre jeu vidéo Football Manager. Crée en en 2004, son dernier opus s’appuie sur une base de données contenant 250 éléments biographiques, tactiques et contractuels sur chacun des 580.000 joueurs du jeu ! On peut par exemple savoir dans combien de temps un joueur sera libre de signer où il voudra, ou encore vérifier la présence d’une clause dans son contrat…

La légende veut notamment que l’OGCNice ait découvert son ancien défenseur central Nemenja Pejcinovic via ce jeu vidéo.

Naturellement des entreprises se sont parallèlement créés et spécialisés dans l’analyse de joueurs de football. Le leader actuel du marché est l’anglais Scout7. Près de ¾ des clubs de Ligue 1 l’utiliseraient. Crée en 2001, il se dit que Rémi Garde, ancien joueur d’Arsenal, aurait grandement contribué à sa popularisation en France, dès 2007.

Cette incursion du Big Data dans le domaine du football ne se fait pour l’instant cependant guère à l’encontre des recruteurs. Leur nombre ne diminue pas, et au contraire les cellules jeunes ont tendance à être renforcées. Les clubs étant, il est vrai, inspiré par le modèle insolent de réussite de l’Olympique Lyonnais. Dans leur effectif 2014-2015, les Gones réussissent en effet la performance de posséder 16 joueurs formés au club, dont 12 d’entre eux nés dans un rayon de 54 km autour du stade de Gerland ! Et le club est aujourd’hui en lutte avec le PSG pour rafler le titre de champion de France.

Si le recrutement professionnel se joue plus que jamais sur la scène internationale, un impératif local est aujourd’hui donner concernant le recrutement des jeunes, encourageant ainsi le maillage du territoire par les réseaux de recruteurs. À vous de démontrer que vous pouvez y contribuer…

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas, posez-les moi !
Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK