Return to site

ÉVASION, DÉPAYSEMENT ET NATURE AVEC E-DVENTURE

À 30 kilomètres de Nîmes et Montpellier, à la frontière entre Gard et Hérault, Boisseron est une charmante commune où vous apprécierez renouer avec la nature grâce à E-Dventure. Cette jeune société propose de visiter l’arrière pays au rythme des vélos et trottinettes électriques. Se servir du sport pour créer du lien au sein d’une ruralité trop souvent oubliée.

Lionel Martinez a changé de vie. Au revoir le bureau et l’aménagement urbain, où ce sportif assidu et voyageur, officiait, bienvenue au coeur du languedoc sauvage où il décide de lancer E-Dventure en complément d’un gîte qu’il tient depuis quelques années. Adepte du voyage à deux roues à travers le monde, seul ou en famille, Lionel souhaite transposer ce qu’il a vécu au cours d’un Tour du Monde à sa région qu’il chérit tant.

CONNECTER VILLES ET CAMPAGNES

C’est donc autour de Boisseron que l’on retrouve ce nouveau concept d’E-Dventure ou l’aventure électrique. Dans une région où les vacanciers privilégient souvent le littoral et les plages bondées, Lionel ressent un engouement grandissant pour le tourisme vert, le besoin de se ressourcer au plus près de la nature et de son histoire. «Nous proposions avec notre gîte de découvrir ou redécouvrir notre région, au-delà ce qu’ils connaissent du littoral. Rapidement, nous avons eu des demandes pour de la location de vélos et ainsi se déplacer plus librement.» explique cet entrepreneur.

Suivant l’idée de connecter villes et campagnes, essentielles et indispensables l’une à l’autre, Lionel propose des promenades en e-trottinette et en vélo électrique à travers un arrière pays préservé. «Notre but est de faire cohabiter les technologies de demain avec 2000 ans d’histoire. En trottinette, nous sommes sur de la promenade. Quelque chose de contemplatif à allure réduite et sans aucun bruit. Le maitre mot est de prendre le temps. D’observer, d’apprécier. Il est important de faire comprendre aux générations actuelles et futures que tout ne peut pas se faire en voiture. Au cours des sorties, on croise des marcheurs, des cavaliers, des cyclistes. Et tout se passe bien, il y a du respect. C’est aussi ce qui est important.» raconte ce fervent passionné du territoire, attaché à l’environnement et à ses racines.

En famille ou entre collègues au contact du terroir 

«Nous partons pour le moment de notre gîte pour gérer la logistique et faire découvrir le patrimoine qui nous entoure mais l’idée est de transposer le modèle ailleurs, au départ d’autres gîtes ou d’autres établissements. Nous souhaitons nous installer en tant qu’expert de la mobilité active et s’ancrer durablement dans un territoire afin de développer une activité sur plusieurs saisons et pas uniquement l’été.» Car l’aventure électrique est avant tout une renaissance, un retour aux sources pour le client. Loin du vacarme de la ville, vous vivrez avec E-Dventure un séjour reposant et ressourçant au contact de producteurs locaux, d’un patrimoine méconnu, oublié ou rarement mis en valeur.

Si la visite convient parfaitement aux familles, elle peut aussi très bien s’adapter aux entreprises en séminaire ou pour un Team Building de qualité. «C’est une excellente approche pour les entreprises qui peuvent par exemple effectuer un Wine Tour des domaines viticoles. C’est l’un des axes majeurs de notre développement. Comprendre comment sont façonnés les produits phares de notre région et ainsi savourer différemment le produit fini, dans le verre du client.» renchérit Lionel Martinez, soucieux de valoriser les richesses de ce territoire.

Avenir radieux ?

Résolument tourné vers l’avenir, Lionel envisage l’avenir. «Il faut décloisonner les différents acteurs de la ruralité. La nouvelle génération est davantage encline à cela que leurs prédécesseurs. Cette culture rurale est importante et il convient de la faire perdurer. Celle culture où l’on va moins vite, où l’on vit au rythme des saisons, au gré du temps et de la météo. Où l’on fait la sieste au plus chaud de l’après-midi pour mieux apprécier les soirées d’été. C’est aussi cela que l’on souhaite apporter aux visiteurs. Qu’ils repartent de chez nous avec la banane et en ayant appris quelque chose sur notre région, la façon de vivre.»

Ces nouveaux modes de déplacement nécessitent une adaptation de tous les jours pour un monde parfois resté dans le passé. «À la campagne, il faut faire plus d’effort, être créatif, pour s’adapter aux nouveautés de notre monde. La mobilité active que nous offrons nécessite des bornes de rechargement. Nous travaillons activement là-dessus pour agrandir notre champ d’action. D’autres gîtes, des mairies, des collectivités… Notre espoir est de pouvoir créer un réseau de recharges et ainsi se servir du sport, du tourisme et du loisir pour créer du lien avec le monde rural. Désenclaver certains villages, certains producteurs et leur amener une nouvelle clientèle qui ne serait peut-être pas venue jusqu’à eux sans cette nouvelle forme de mobilité.» Que les territoires reculés, sauvages et apaisants ne soient pas oubliés par les citadins, il faut pour cela des Lionel Martinez prêts à travailler dans le but de recréer ce lien entre ville et campagne. Le renouveau est en marche.

Pour réserver c’est par ici -> e-dventure.fr

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK