Return to site

Quelles différences entre un modèle Startup et un modèle PME ?

Loin de moi l'idée de faire un article théorique sur les différences entre une startup et une PME. Cependant au fil de mes différents échanges avec les entrepreneurs. Je me rends bien compte que depuis quelques temps (2017) on a utilisé le modèle et le mot startup pour tous types de business. C'est très important de comprendre la différence... enfin je crois :)

Pour commencer, essayons de nous attacher à une définition de start-up.

"Jeune entreprise innovante, notamment dans le secteur des nouvelles technologies." (Recommandation officielle : jeune pousse.) - Larousse

Cette définition est trop réductrice à la notion de technologie, l'âge de l'entreprise et à la fameuse notion d'innovation, tout aussi compliqué à définir au fil des années. Quelle est la réelle innovation d'Airbnb ? La location entre particuliers existait, le web existait, le paiement en ligne existait... pourtant Airbnb et bel est bien une start-up.

"Une organisation temporaire à la recherche d'un business model industrialisable, rentable et permettant la croissance". Steve Blank (lean startup)

Aaaah! J'aime beaucoup cette définition :) À l'inverse de la première, elle ouvre le champ des possibles. Pas de limite technologique, pas de limite d'âge d'entreprise, ni le type d'organisation de l'entreprise. Ce que j'aime dans cette définition, ceux sont les règles plus strictes sur la manière dont le business doit "grandir" :

  • Temporaire : ne partons pas sur des certitudes, des études de marché trop longues, cherchons... et découvrons le produit, le marché, le modèle économique à travers le test. 
  • Industrialisable : définissons un process "simple" permettant une monté en charge rapide du chiffre d'affaires. Je préfère le mot scalable quand on parle de web.
  • Rentable : générons de la marge produit, car nous le verrons plus bas la recherche d'une structure rentable c'est une tout autre histoire. 
  • Croissance : enfin !!!! C'est certainement le point le plus important... une croissance à 3 chiffres, à 4 chiffres, à 5 chiffres mais de la croissance, svp. Parlez nous de growthhacking, d'exploser, de tout casser... mais visons la Lune, nom de D*** ! 

Let's get ready to rumble ! Modèle Startup vs Modèle PME.

C'est mon passage préféré... le modèle et la stratégie. Pour un entrepreneur, cette notion est très souvent floue. C'est difficile pour lui de différencier les deux modèles. Cette incompréhension bloque l'entrepreneur et l'entreprise dans son développement, j'en suis certain !

Dans le cas d'une PME classique, le modèle entrepreneurial est souvent réduit à la construction d'une entreprise stable, qui répond à un besoin identifié dans une cadre financier restreint permettant de payer tout le monde : dirigeant(s), salarié(s), partenaire(s)... La sécurité financière de la structure prime sur la prise de risque et sur la croissance du chiffre d'affaires.

Le modèle start-up est l'opposé du modèle classique et il faut en prendre conscience ! Si je prends l'opposé de ma définition précédente : le modèle entrepreneurial startup construit une entreprise instable, qui répond à un besoin quasi identifié dans un cadre financier non restreint permettant de ne pas payer tout le monde (encore moins le CEO). La croissance du chiffre d'affaires prime sur la sécurité financière de la structure et donc sa rentabilité en tant que telle.

La question qui aide souvent aux entrepreneurs à se positionner est : Comment vais-je me rémunérer ?", si la réponse est :

  • la marge, alors on est dans un modèle PME
  • les investisseurs, alors on est dans un modèle startup... 
Cette question est souvent suivie de "Quand vais-je pouvoir me payer ?"... je vais essayer d'y répondre.

La vitesse de croissance... indicateur efficace pour différencier une Startup d'une PME

Dans notre définition, il y a le mot croissance... il faudrait dire hyper-croissance ! Nous recherchons une croissance rapide, ultra-rapide... De mon coté, j'utilise le +100% de croissance d'un indicateur pour classer une potentielle entreprise en startup ou PME. Mais quel indicateur choisir ?

  • le chiffre d'affaires est l'indicateur phare, il permet de vite comprendre la teneur de l'activité. Cet indicateur valide le couple produit/marché, 
  • les users du site web, quand le modèle économique n'est pas encore défini, c'est l'indicateur de traction principal, traditionnel même j'oserais dire.  

Vous allez me dire que de passer de 1 à 100 € de CA en 1 an permettrait de classer l'entreprise en startup... et vous avez raison !

C'est pour cette raison, que je compare pour une startup du Mois (M) au Mois (M-1), si l'un des indicateurs fait une croissance mensuelle de +100% alors il faut creuser, on est sur un modèle qui grossit vite, qui intéresse !
Pour une PME, on compare les indicateurs à N-1, on veut mieux faire que l'année précédente et c'est déjà pas mal.

Gestion financière Startup vs PME

Nous y sommes nous avons décidé de créer une entreprise en mode startup. Nous souhaitons aller vite et nous comptons sur les investisseurs pour développer et accélérer notre développement.

Qui dit investisseurs, dit partage de l'entreprise, autrement dit, partage du gâteau... il faut aussi être prêt à ça ! J'aime beaucoup utilisé cet infographie utilisé BPI, France Digitale, French Tech. Comme tous les schémas c'est une vision simplifié des différentes étapes, dans l'idéal.

Il faut des investisseurs... c'est essentiel au modèle Startup au sens où nous l'avons défini. Pas d'investisseurs, pas de croissance exponentielle, pas d'erreurs, pas de ressources humaines... rapidement. Alors oui vous me trouverez toujours des exceptions qui vont confirmer le règle mais c'est très rare.

Parlons d'une startup comme nous parlons d'un entrainement sportif, pour arriver à votre objectif de champion du monde des startups, dans l'ordre il vous faudra :

  1. Trouver une idée, tester l'idée, avoir les premiers indicateurs dans le vert, 
  2. Vous associer (le plus rapidement possible) avec une personne très différente de vous, 
  3. Impliquer financièrement vos proches, famille, amis, communauté.... 
  4. Lever vos premiers 300 k€ avec des business angels, des fonds d'investissement du seed capital pour créer une première équipe.
  5. Lever 2 M€ avec des Venture capitalists de série A (non pas le calcio) pour grossir à l'international et recruter les meilleurs éléments pour votre équipe 
  6. Lever + 200M€ avec des investisseurs, des particuliers et entrer en bourse ! Vous êtes prêts à devenir le leader ou à vous faire acheter par un gros industriel du secteur.                          

Pour une PME l'investisseur principal, celui qui renforce votre haut de bilan c'est vous et votre banque sur des crédits à moyens ou longs termes. On peut croitre en faisant des achats d'entreprises extérieures par LBO par exemple.

Vous monteriez dans la voiture de Sébastien LOEB ? La gestion des ressources humaines Startup vs PME

C'est un point très important les ressources humaines, en mode startup nous avons développé une Voiture de Rallye très performante mais nous savons très bien que ça ne durera pas. Pour le moment, nous arrivons à la piloter mais à un moment ou un autre ça ne va pas tenir. Nous entendons bien à l'arrière de la voiture, ce petit bruit "bizarre", oui ce bruit qui nous fait dire que dans quelques minutes ou dans quelques années, la voiture va s'arrêter !

Associé, premier stagiaire, premier emploi... le mauvais choix, la mauvaise intégration, le manque de compétences... tout peut nous faire sortir de la route. Pour en finir avec cette métaphore mécanique, nous ne sommes pas tous dans le même bateau (trop lent, trop gros...), mais nous sommes tous les passagers d'une voiture de Rallye qui peut rapidement faire une sortie de route.

Nous savons pertinemment que pour TOUTES les parties prenantes, l'équipe reste le seul et unique capital sur le projet, ils investissent sur l'équipe et sa capacité à mener à bien la stratégie.

De plus si nous continuons notre comparatif avec la PME, vous devez recruter votre équipe le plus rapidement possible ! Et c'est là que réside la difficulté...

Faites un choix !

Modèle, finance, ressources humaines... entre une PME et une STARTUP tout doit aller plus vite avec une exigence extrême.  

Vouloir jongler entre les deux modèles est une des erreurs récurrentes. Alors faites un choix, ne changer pas d'avis en cours de route, rester focus sur votre objectif : devenir le champion, le premier... et si vous ne l'êtes pas, vous aurez tout mis en place pour y arriver ! Et c'est certainement la plus belle des satisfactions.  

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK